Bell'Armonia
Bien-être à Limoges
6 la roche, 87640 Razès
 
Disponible aujourd'hui de 8h30 à 12h30 et de 13h30 à 19h
 
06 44 03 02 63

Hyperémotivité et hypersensibilité : comment mieux les vivre

02 Déc 2022 Bell'Armonia Bien-être général

 

La facilité avec laquelle les larmes vous montent aux yeux vous fait honte ?

Sans parler du véritable séisme intérieur que provoque la moindre critique désobligeante, déception, situation inconfortable ?

Vous réagissez plus fortement que la moyenne aux stimuli de l'environnement (bruits, odeurs, toucher) ? Vous ne vous sentez pas bien quand il y a trop de monde, n'appréciez pas les surprises (besoin de tout contrôler) ?

Vous rougissez facilement, vous fuyez les conflits avec le prox à payer d'accepter des choses contraires à vos envies/besoins/valeurs ? Vous êtes tenté(e) de vous isoler pour ne pas vous sentir si souvent bouleversé(e) et inquiet(e)s ?

Votre entourage vous juge négativement, vous critique parce que vous faîtes une montagne de "rien" ?

Vos sens trop en éveil provoquent des réactions sources de mal-être, le sentiment d'être incompris(e), en décalage avec les autres.

Environ 20% des personnes seraient concernées : vous n'êtes pas seul(e)s !

Les 3/4 des enfants atteints de spectre autistique seraient notamment particulièrement réactifs aux stimulations extérieures, ainsi que les personnes HPI (Haut Potentiel Intellectuel).

L'hypersensibilité et l'hyperémotivité sont des fardeaux, des handicaps tant qu'elles sont jugées négativement et refoulées. La tentation est forte de chercher à refouler ses émotions, mais ce n'est pas la bonne solution, sinon vous ne souffreriez pas tant d'être si sensible...

Alors comment faire pour mieux vivre avec cette hypersensibilité ?

La première étape : l'acceptation de votre particularité

  • 1) Trouver son origine

Bien qu'elles soient parfois innées, ces réactions émotionnelles exacerbées découlent souvent d'une souffrance originelle, parfois passée inaperçue, en lien avec l'enfance et le contexte dans lequel il s'est déroulé.

 

Celui-ci se développe principalement entre l'âge de 6 mois et 2 ans et demi, puis entre 15 et 16 ans. Votre chakra des émotions a-t-il bien pu se développer durant cette ou ces périodes de vie ? 

Si le contexte émotionnel était difficile, que vous n'avez pas pu laisser libre cours à vos émotions, à votre création de vous-mêmes, vous avez peut-être trouvé l'origine de votre hyper réactivité émotionnelle.

Les chakras sont interdépendants les uns des autres, et si un chakra ne peut pas se développer normalement, il entraîne malheureusement un mauvais développement et fonctionnement des autres... Le manque de confiance en soi, la difficulté à exprimer que qu'on ressent, à aimer et être aimé(e) justement, à trouver sa vocation sont des conséquences fréquentes d'un développement incomplet du chakra sacré.

La bonne nouvelle est qu'un travail énergétique par le Reïki notamment peut vous aider !

  • 2) Apprivoiser cette particularité

Si elle est innée et ne trouve pas son origine dans une souffrance, il faudrait apprendre à vivre avec et trouver des solutions apaisantes. Mais surtout arrêter de la camoufler...

Plus vous rejetez votre nature profonde, plus fort elle revient vers vous de manière tyrannique !
 

Un travail personnel avec une aide extérieure, comme une thérapie ou l'apprentissage de la sophrologie ou d'une méditation (il en existe plusieurs !) peut être utile pour réduire le stress ou l'angoisse engendrés. 

Ca vaut le coup d'essayer, et voir si ça vous convient !

Pressez ou massez dans le sens des aiguilles d'une montre votre point 4 GI dès que vous sentez le stress arriver. C'est simple à faire, et réalisable en toutes circonstances, sans que l'entourage ne le remarque.

 

 

C'est un point d'acupression et d'acupuncture qui se trouve facilement sur le dos de la main.

 

 

 

 

Attention : ne pas le stimuler sur les femmes enceintes, car il peut déclencher l'accouchement ou une fausse couche.

Vous pouvez aussi essayer la lithothérapie avec une calcite bleue, une amazonite, une labradorite, une malachite, de l'ambre, une rhodochrosite...

Ces pierres, dont la liste n'est pas exhaustive, peuvent vous aider à apaiser votre stress, vos angoisses, calmer vos émotions en douceur.

Je conseille de ne les porter que lorsque vous risquez d'être confronté(e) à une situation génératrice de stress ou d'angoisse.

Ce sont des "béquilles", et en les portant tout le temps, vous risquez de perdre le potentiel de savoir marcher sans...

N'oubliez pas de les entretenir (nettoyage, recharge) !

La deuxième étape : transformez cette particularité en force et épanouissement personnel

L'hyperémotivité et l'hypersensibilité se conjuguent parfois et elles ont au moins un point commun, quels qu'en soient le mode et l'origine : les personnes "hyper" ressentent la vie en plus fort.

C'est pourquoi cette singularité est aussi un atout.

Etre conscient des subtilités de l'environnement et sensible à des nuances qui échappent aux autres, confère davantage d'intuition, de poésie, de créativité et peut faire de vous une personne d'une grande originalité, dans le bon sens du terme.

Par ailleurs, l'hyperémotif perçoit, beaucoup plus que les autres, ses propres émotions et sentiments, mais aussi celles de son entourage.

De ce fait, il est généralement plus à l'écoute, sait soutenir ses proches, et fait preuve de davantage d'empathie.

Une qualité qui est la base de notre part d'humanité et le propre de la sagesse, tant qu'on se l'applique aussi à soi-même.

Commencer par avoir de l'empathie pour soi-même, et savoir prendre en compte son propre niveau d'énergie avant d'en donner aux autres, ou d'accepter de prendre les émotions des autres est selon moi essentiel quand on est "hyper", et ça se travaille, ça s'apprend...

 

Une fois qu'on est à l'écoute de ses sensations et qu'on les accueille comme des messages bienveillants, on peut les sublimer !

Les activités créatives, artistiques demandent cette sensibilité, et sont aussi un moyen très beau d'extérioriser ses émotions en leur donnant vie.

L'écriture, le dessin, la peinture, la musique, les créations en général sont souvent l'apanage des "hyper" ! 

Il faut parfois juste dépasser le manque de confiance en soi, et les croyances liées à la Beauté, qui sont souvent limitantes et empêchent de se laisser complètement aller à sa création.

Qu'est-ce que la Beauté ? Elle est subjective et propre à chacun, alors créez !! Non pas pour un résultat, mais juste pour la liberté du moment, de laisser vos émotions, votre sensibilité exister et vivre ! On s'en fiche du résultat, tant qu'il vous parle à vous !

Toutes les émotions, même "négatives", sont vivantes et font partie de la vie : utilisez toutes les couleurs de la vie, c'est ça être Vivant !

Et demandez-vous ce que vous ressentez quand vous écoutez une chanson, lisez un livre, voyez une oeuvre qui vous fait vibrer parce qu'elle résonne en vous, vous donne la chair de poule, vous émeut, vous fait pleurer d'émotion...

Les créations ont ce pouvoir, alors commencez, avec indulgence pour vous-mêmes, ne soyez pas trop critiques, ou reprenez si vous avez arrêté de créer ! 

Ecoutez votre petite voix intérieure, votre intuition, votre instinct : elle est là pour vous guider !

Vous avez le "pouvoir" de ressentir rapidement les énergies des gens, d'un lieu: servez-vous en !

Même si votre ressenti n'a rien de cartésien, de fondé, faîtes lui confiance !

Ecouter votre intuition vous permettra d'éviter certaines personnes, certaines situations qui pourraient être nocives, toxiques pour vous.

Ce canal énergétique associé à la clairvoyance, à l'intuition est certainement un peu plus ouvert que chez d'autres personnes, servez-vous en !

Vous pouvez lire l'article sur le 3ème oeil le chakra de l'intuition, et voir s'il a besoin d'un petit coup de pouce pour fonctionner pleinement.

Accepter son côté "hyper" comme une chance, une force, permet de s'écouter davantage, et de ne plus subir autant de choses.

Vous sentez qu'une personne va "absorber" votre énergie ? Vous êtes en droit de dire non, selon l'énergie dans laquelle vous êtes vous-mêmes. Ecouter votre ressenti vous permettra de vous protéger.

Vous vous sentez stressé(e) ? Si vous voyez votre hyper émotivité/sensibilité comme faisant partie de vous, vous comprendrez pourquoi vous êtes stressé(e), et rien que le fait de l'accepter pourra diminuer l'intensité du stress.

Accueillez avec bienveillance, empathie et compassion vos réactions émotionnelles, faîtes-en autant que possible du positif et vous verrez, de nouveaux horizons pourraient s'ouvrir à vous.

 

 

 

Cet article n'a aucune vocation de "Vérité", chacun pourra l'interpréter comme il voudra, il se veut seulement une aide pour celles et ceux à qui il parlera.

 

N'hésitez pas à liker ou à laisser des commentaires ou des question !

Je n'y manquerai pas d'y répondre, et d'apprécier vos likes, qui m'encourageront à continuer d'écrire pour vous !

Vous souhaitez prendre un rendez-vous pour une séance de Reïki ?

Bell'Armonia

6 la roche
87640 Razès


Lire les commentaires (0)

Articles similaires


Soyez le premier à réagir

Envoyé !

Derniers articles

Astuce pour réussir à lâcher-prise

Le massage Amma assis : l'activité N°1 du bien-être au travail

Votre enfant de moins de 3 ans est hyper émotif ? Est excessivement dépendant de vous ? A souvent mal au ventre ? Ou a des problèmes de peau ?

Thèmes

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion