Bell'Armonia
Bien-être à Limoges
6 la roche, 87640 Razès
 
Disponible aujourd'hui de 8h30 à 12h30 et de 13h30 à 19h
 

Vous n'arrivez pas à lâcher prise ? Quelques conseils pour vous y aider



C'est une réelle souffrance mentale et physique, de penser tout le temps, de ne pas réussir à mettre son cerveau sur pause.

Ne pas réussir à de détendre, à se reposer, se réveiller en pleine nuit ou trop tôt le matin avec le cerveau qui se met en route et cogite tout de suite.

 

 

Pourquoi n'arrivez-vous pas à lâcher-prise ?

Alors que d'autres y arrivent ?

 

Avant toute chose, posez-vous cette question :

Qu'est-ce que le lâcher-prise selon vous ?

 

 

Est-ce arriver à arrêter de penser ? De ne plus penser à rien ?

 

Si c'est comme ça que vous imaginez le lâcher-prise, c'est pour ça que vous n'y arrivez pas !

Il est normal de penser (peu de personnes arrivent à cet état d'absence totale de pensées, et ont des années d'expérience et de travail de méditations derrière elles).

Alors la 1ère bonne nouvelle est que votre échec à arrêter de penser est normal !

La première étape est de comprendre pourquoi vos pensées s'enchaînent comme ça, afin de traiter la raison, la cause, l'origine.

Un bilan énergétique peut vous aider et apporter la réponse à la solution à votre problème (votre chakra du 3ème oeil et/ou le plexus solaire peuvent en être à l'origine).

Quelques conseils pour aider à lâcher prise au quotidien

Première remise en question sur le lâcher-prise

La première chose importante à comprendre est que le lâcher-prise se fait dans le moment présent. On ne se débarrasse pas complètement des choses, on ne leur dit pas adieu.
Le lâcher-prise est juste un détachement dans l'instant présent.

On n'arrête pas de penser, mais les pensées cessent d'être obsessionnelles et ne nous contrôlent plus.

Deuxième remise en question sur le lâcher-prise

La deuxième chose importante est d'arrêter de se comparer aux autres, qui ont l'air de tout prendre avec légèreté, de mieux gérer leur vie que vous.

Remettre du calme dans son mental s'apprend, et nécessite de se pratiquer régulièrement avant de réussir à le faire facilement !

Je peux vous y aider.

La première base de réflexion pour réussir à lâcher-prise

Le mental est presque toujours en action, lâcher-prise n’est pas se vider la tête !

C’est un changement de rôle face à nos pensées : d’acteur, nous devenons observateur.

Lâcher prise c’est se détacher de son rôle d’acteur envers nos pensées.

 

Lâcher-prise n'est pas arrêter de penser, ce n'est pas tenter de rejeter ses pensées.

Bien au contraire, c'est les accepter, cesser de vouloir les interdire !

Leur laisser le droit d'exister, mais cesser de les nourrir en devenant acteur de ces pensées.Mais vous n’en faîtes rien, vous n’êtes pas dans l’action. Vous ne la laissez pas vous dicter une conduite.
Vous ne créez plus de scénario d'anticipation de ce qui pourrait ou devrait se passer.

Pas de pourquoi, pas de comment, pas de "et si..." 

Rester dans l'instant présent avec cette pensée qui s'invite dans votre esprit.

"Tiens, je pense à ça", et c'est tout !

Pas d'action ! Juste de l'observation....
 

Devenir observateur de ses pensées, et donner sa retraite à notre mental parce qu'on n’a pas besoin d’agir à chaque pensée ??? Quel bonheur !

La capacité d’observer ses pensées n'est absolument pas facile, elle est à travailler constamment, en acceptant qu’on est en train de s'engluer dans le mental, et qu'on en est l'esclave (en se laissant devenir acteur).

Nous ne sommes pas définis par nos pensées.

Le pardon est un bon exemple du lâcher-prise tel que je vous invite à l'essayer :
pardonner, ce n'est pas accepter, mais c'est choisir de se détacher de nos ressentiments : on choisit le rôle de l’observateur à la place de l'acteur qui mentalise et crée un scénario qui nous fait du mal (en nourrissant tous les ressentiments avec du passé, du futur...).
"Tiens, je (re)pense à ça", et c'est tout...

Se rappeler qu'on est dans l'instant présent, pas dans le passé, ni dans le futur.

 

En résumé, le lâcher-prise, c'est :

  • Se ramener à l'instant présent ;
  • Accepter ses pensées, ne plus chercher à les rejeter ou les interdire ;
  • Devenir observateur de ses pensées sans rentrer en action ;
  • Faire de son mieux pour mettre en pratique ces conseils dès que le mental s'emballe.

Si vous n'y arrivez pas, il se peut que certains blocages en soient responsables. Le Reïki peut alors avoir son rôle à jouer pour vous y aider !

En savoir plus sur le Reïki

Bell'Armonia

6 la roche
87640 Razès


Lire les commentaires (0)

Articles similaires


Soyez le premier à réagir

Envoyé !

Derniers articles

Vous n'arrivez pas à lâcher prise ? Quelques conseils pour vous y aider

Le massage Amma assis : l'activité N°1 du bien-être au travail

Découvrez comment le bien-être au travail peut booster la motivation et l'engagement de vos salariés

Thèmes

Création et référencement du site par Simplébo

Connexion