Bell'Armonia
Bien-être à Limoges
56 rue de la Trémie, lieu-dit le Mas Neuf, 87270 Chaptelat
 
Disponible aujourd'hui de 8h30 à 12h30 et de 13h30 à 19h
 
06 44 03 02 63

Quelques conseils pour ne pas tomber en panne d'énergie

07 Nov 2022 Bell'Armonia Bien-être général

Alors que les mots "énergie", "pénurie", "sobriété", sont prononcés à tous les niveaux et chaque jour depuis quelques temps, avec inquiétude et vigilance,

et que la période actuelle nous invite à repenser nos habitudes et nos évidences d'enfants gâtés en matière d'utilisation des sources d'énergie, collectivement et individuellement (et à revenir à un bon de sens aussi, soit dit en passant !),

il est intéressant de se poser la question sur la gestion que nous faisons de notre propre énergie.

 

 

 

Nombreuses sont les personnes qui se sentent et se disent épuisées, rincées, vidées, fatiguées ces temps-ci.

 

 

Les coups de pompe, ça arrive, mais quand on arrive au point où tout nous pompe notre énergie, qu'on a beau dormir (quand on y arrive) et qu'on se lève fatigué(e), qu'on devient irritable pour une rien, il est temps d'élaborer son plan personnel de sobriété énergétique !

Quel est votre niveau d'énergie ?

C'est une question qu'on pourrait se poser le matin et le soir,  et adapter son organisation et son emploi du temps du jour J et du lendemain en fonction, quand cela est possible.

Prendre le temps de relever son niveau d'énergie permet de prendre les dispositions nécessaires pour le préserver voire l'augmenter

Pour ma part, j'ai remarqué qu'une journée pleine n'est pas forcément synonyme de fatigue en fin de journée,

et qu'une journée "tranquille" n'est pas forcément synonyme d'un niveau d'énergie bien rechargé à la fin de la journée.

Une activité ou du repos n'est pas forcément associé à une perte ou un gain d'énergie.

Il faut parfois dépasser les évidences, les croyances, et creuser la compréhension de notre propre fonctionnement est utile et fructueux pour pouvoir doser et opter pour une gestion sur-mesure de notre énergie. 

La première étape est d'avoir de la compassion pour soi, de l'amour pour soi et pour les autres, et arrêter de vouloir tout faire, et de se "reposer" non pas par choix et envie, mais par besoin car on est épuisé(e).

Attendez-vous tous les jours avec hâte le moment où vous allez aller vous coucher ? Ou le week-end, les vacances pour pouvoir (essayer de) vous reposer ?

 

J'ai eu une éducation où la question à se poser en fin de journée était "qu'as-tu fait de constructif aujourd'hui ?"

J'ai mis des années à déconstruire cette croyance qu'il fallait forcément être actif et constructif tous les jours... Et j'ai longtemps souffert de ne pas réussir à ne rien faire car inconsciemment, c'était "mal", c'est ce qu'on m'avait fait croire.

 

Il existe un pré-requis à une meilleure gestion de sa propre énergie : se connaître et respecter ses ressentis.

Encore faut-il, pour cela, être suffisamment connecté(e) à son corps pour être en mesure de discerner les premiers signes de fatigue et de baisse d'énergie, et pour réguler l'ensemble avant de passer le point de non-retour, ou un stade où récupérer notre énergie naturelle met beaucoup de temps, et nous fait passer à côté de plein de bons moments dans notre vie.

Je suis là pour vous aider à vous reconnecter à vous-mêmes si vous n'y arrivez pas ou plus, avec l'aide du Reïki ou de la réflexologie.

Et si vous preniez le temps de faire votre audit énergétique ?

Qu'est-ce qui vous met en énergie, vous donne la pêche ?

Analysez en conscience tous les ingrédients (lieux, personnes, activités, ...) qui vous mettent en énergie et n'hésitez pas à monter le volume de ces sources d'énergie dès que vous le pouvez !

N'ayez pas de culpabilité de vous prioriser quand ces moments d'énergie n'appartiennent qu'à vous : augmenter votre niveau d'énergie vous permettra de mieux rayonner et d'être plus disponible pour les autres ; et n'oubliez pas que si leur amour est juste et généreux, les personnes seront contentes de vous voir mieux après un moment ressourçant et dynamisant pour vous !

Vous pourriez aussi leur montrer l'exemple, et apprendre à vos enfants qu'on ne peut pas être tout le temps au service des autres, et qu'il est important aussi de prendre soin de soi.

Qu'est-ce qui vous pompe votre énergie ?

Avez-vous remarqué comme certains lieux, certaines personnes ou encore certaines activités vous pompent votre énergie, que votre énergie baisse systématiquement au contact de tel ou tel élément ou telle ou telle combinaison de facteurs, 

là où d'autres remplissent quasi instantanément votre réservoir d'énergie ?

  • Supprimez ce que vous pouvez supprimer ! Questionnez-vous en conscience sur vos réelles obligations, sur leur niveau d'urgence à être réalisées. 

Il se peut que des croyances fortement ancrées chez vous ("Il faut que...", "Je n'ai pas le choix...", "C'est mon devoir...") vous empêchent de changer votre consommation énergétique, même si vous savez au fond que c'est nécessaire.

N'attendez pas la maladie ou la dépression qui sera un STOP imposé par votre corps pour agir et changer un mode de fonctionnement qui ne vous va pas !

Un travail énergétique sur vos chakras, notamment le plexus solaire, sera certainement une aide pour amorcer un changement bénéfique pour vous et ceux que vous aimez,

à qui vous ne pouvez plus donner la meilleure version de vous-mêmes, parce que vous êtes à bout de forces...

  • Transformez ce qui pompe votre énergie en moment de partage (faîtes-vous aider ou déléguez quand vous le pouvez : êtes-vous la seule personne à pouvoir accomplir certaines tâches qui vous pèsent ? Faire le ménage en famille, en musique par exemple, peut devenir un bon moment de partage, responsabiliser, et vous détacher du temps pour ensuite partager un moment plus ludique, comme de faire une activité en famille ou  en couple, ou vous permettre d'avoir le moment de ressourcement dont vous avez besoin VOUS !

       Déléguer certaines tâches montrent une confiance dans l'autre, cela peut être très gratifiant             pour celui à qui on fait confiance, et vous détache du temps.

 

Exemple personnel : je n'aime pas faire les courses, la foule me dérange et me prend de l'énergie (et je ne suis pas une adepte du drive) ; je fais mes courses en musique, les écouteurs dans les oreilles, et je transforme ce moment à la base désagréable pour moi en moment agréable, tout en me préservant du bruit et des énergies trop fortes de la foule.

Equilibrer se dépenses énergétiques

Vous ne pouvez pas supprimer ou modifier tout ce qui vous prend de l'énergie, mais vous pouvez peut-être choisir une consommation raisonnée et consciente de vos ressources internes en énergie, en planifiant mieux les dépenses énergétiques (comme les heures creuses et les heures pleines).

Vous savez qu'une activité, un lieu ou une personne va vous pomper votre énergie, et vous ne pouvez pas l'éviter ? Tentez de la planifier à un moment où vous êtes en énergie, ou évitez la planification juste avant de rentrer chez vous, par exemple, pour ne pas ramener ces énergies basses chez vous... 

Pourquoi pas avant un moment à vous qui vous met en énergie ? Vous pourriez alors rétablir l'équilibre de votre énergie : je dépense, je recharge.

Chacun d'entre nous est sa planète

Chacun d'entre nous est une planète, et il n'y a pas de planète B... Nous y vivrons toute notre vie ! Et il n'appartient qu'à nous de ne pas épuiser ses réserves naturelles d'énergie.

 

Or si nous considérons l'être humain comme une planète à part entière, il est intéressant de constater à quel point nombre d'entre nous gérons la planète que nous sommes avec bien peu de respect et de considération.

 

Et s’il était grand temps de gérer nos ressources propres, avec responsabilité, lucidité et bienveillance ?

N'hésitez pas à poser des questions en commentaires ou à me contacter si la lecture de cet article vous interpelle : c'est le moment de changer votre consommation énergétique !

Bell'Armonia

56 rue de la Trémie
lieu-dit le Mas Neuf
87270 Chaptelat


Lire les commentaires (0)

Articles similaires


Soyez le premier à réagir

Envoyé !

Derniers articles

Astuce pour réussir à lâcher-prise

Pourquoi privilégier le massage Amma comme action bien-être au travail ?

Hyperémotivité et hypersensibilité : comment mieux les vivre

Thèmes

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion